Enquête(s), coup(s) de coeur & chocolats: une histoire de filles

07fd6e_643207cf8cf04dd7868c3e4d5bd15fbf

 

Enquête(s), coup(s) de coeur & chocolats est un livre d’Aela LIPER, que j’ai trouvé à La forêt des livres cet été. Le livre se déroule en Bretagne, l’histoire de Steredenn commence lorsque sa meilleure amie, Solenn tombe amoureuse d’un homme dont elle ne connait que le prénom et décide de tout faire pour le retrouver. Ensemble elles vont mener l’enquête mais sur le chemin, la vie de Steredenn risque de changer à jamais…

C’est une histoire d’amour et d’amitié. Tout au long du livre on assiste à cette belle relation entre copines à laquelle on peut s’identifier. Malgré le cliché de la fille extraverti (Solenn) amie avec la fille timide (Steredenn), on peut voir qu’elle grandissent ensemble d’une certaine manière. Lors de ce voyage Steredenn va gagner en assurance, elles vont mûrir, on voit bien la transition de l’étudiante à la vraie vie en terme de personnalité et de façon de se comporter.

Ce livre est avant tout basé sur des histoires d’amour, c’est par ailleurs l’une des originalités du livre qui est comme coupé en deux. Dans la première partie on assiste aux recherches pour retrouver le prince charmant de Solenn et dans la deuxième partie on est plus impliqué dans l’histoire de Steredenn également à la recherche de son âme sœur.

En tant que lectrice qui devine toujours tout j’ai été agréablement surprise par la fin du livre qui est à mon gout surprenante alors peut être que ça pouvait être prévisible vers la fin mais j’ai bien aimé ce rebondissement. Toujours sans spoiler la fin, qui est pour moi quelque chose d’encore plus inattendu c’est jusqu’où va l’auteur dans son livre. La plupart du temps les écrivains se contente d’une belle fin où c’est à nous d’imaginer la suite entre les deux amoureux hors dans cette histoire, Liper reste en total contrôle de l’histoire et va jusqu’au bout avec des chapitres vie de « famille » et un épilogue où les personnages sont âgés.

Maintenant les points un peu négatifs que j’ai pu trouver, j’ai eu du mal à finir le livre, il fallait vraiment que je rentre dedans à chaque fois. Comme dit précédemment l’histoire est raconter avec une forme un peu spécial. De mon point de vue il y a l’histoire d’amour de Solenn, puis d’un coup celle de Steredenn et une troisième partie qui fait suite à un événement inattendu et où ça devient confus.

Pour finir c’est un bon roman léger, avec des histoires d’amour, un peu dans le genre de Demain, j’arrête de Gilles Legardinier. Ce n’est pas le roman du siècle mais ça reste sympa à lire en weekend ou en vacances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s